Burkina Faso : Où est passé Ousmane Guiro ?

Article : Burkina Faso : Où est passé Ousmane Guiro ?
23 janvier 2014

Burkina Faso : Où est passé Ousmane Guiro ?

Le premier janvier 2012, le Burkina Faso s’était réveillé avec l’étonnante nouvelle de l’arrestation de l’ancien directeur général (DG) de la douane burkinabè Ousmane Guiro. Deux cantines de près de 2 milliards de Francs CFA lui appartenant auraient été découvert au domicile de jeunes de son quartier. Emprisonné, l’homme a été relâché quelques mois plus tard alors que les Burkinabè attendaient son jugement. Elu conseillé municipal de son village sous la bannière du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), Ousmane Guiro a disparu de la scène médiatique.

Ousmane Guiro
L’ancien DG de la douane Ousmane Guiro a disparu des radars.

Où se cache Ousmane Guiro ? Que fait-il ? Qu’attend la justice burkinabè pour le jugé ? Voilà des questions qui taraudent l’esprit de ceux qui se rappellent encore de son histoire. Le gouvernement du Burkina Faso après la crise qui a secoué le pays en 2011 avec des mutineries en cascades, des manifestations contre des symboles de l’Etat comme l’Assemblée Nationale et la justice avait décidé ou fait semblant de renforcer la lutte contre la corruption au Burkina Faso. C’est pourquoi, comme cadeau de nouvel an, les Burkinabè ont appris avec surprise l’arrestation du directeur général de la douane Ousmane Guiro le 1er janvier 2012. La gendarmerie nationale qui a constaté des dépenses astronomiques de certains jeunes de la ville de Ouagadougou a mené une enquête pour comprendre. Les investigations ont abouti à l’arrestation et à l’incarcération de Ousmane Guiro qui aurait remis à ces jeunes de son quartier deux cantines de près de 2 milliards de francs CFA.

Les Burkinabè ont applaudis à l’annonce de l’arrestation de Ousmane Guiro. Ils ont  espérer que cela marquait le début de la lutte contre l’impunité, la corruption, les détournements de deniers publics etc dans leur pays. Corruption, détournement de deniers publics et enrichissement illicite sont les accusations retenues contre lui. Ce n’est pas la première fois que cette personnalité est inquiétée par la justice. C’était tout de même la première fois qu’un homme de son rang est arrêté au  » Pays des Hommes Intègres« . Les Burkinabè qui attendaient de voir comment Guiro se défendrait devant la justice ont été surpris, précisément au mois de juillet 2014, que ce dernier soit libéré pour des raisons de santé ! Ceux qui ont encore la mémoire se rappellent que lors de son arrestation, Guiro avait confié qu’il était serein. D’ailleurs selon la rumeur, ce monsieur n’aurait même pas fait un jour en prison. Sorti de prison Ousmane Guiro, plutôt que de rester discret, s’est porté candidat aux élections municipales sous la bannière du Congrès pour la Démocratie et le Progrès  (CDP), le parti de Blaise Compaoré ! Pourtant, on lui disait malade. Une insulte pour les Burkinabè qui ont pensé que le Burkina Faso prenait un nouveau tournant après La crise socio-militaire de 2011.

Le gouvernement a récemment promis que le dossier Guiro serait  sur le bureau de la justice. Mais jusque là, rien. Rien ! Où est passé Guiro ? Autre question : qui d’autre est impliqué dans cette histoire d’enrichissement illicite ? La réponse possible à cette question est peut-être à l’origine de ce silence. Car cette histoire semble dépasser le cas de monsieur Guiro. Qui sont les marionnettistes ? La justice bute peut-être sur ce point car, même si elle a une bonne volonté, il y a des intouchables au Faso.

Ce qui est sûr, Guiro profite de l’actualité politique marquée par les manifestations et les débats contre sur le sénat et la modification de l’article 37 de la constitution du Burkina pour se cacher. Aujourd’hui, tout le monde semble l’avoir oublié. Malgré le respect de la présomption d’innocence, il faut retenir que quelque soit la durée de la nuit, le soleil se lève toujours. Guiro doit donc s’expliquer devant la justice s’il ne se reproche rien.

Partagez

Commentaires

ould
Répondre

Ousmane Guiro n'est rien a cote du Directeur General des Douanes sortant XXXX qui aurait emporte 9 a 10 de nos milliards de nos francs avec lui.
Il etait le bras droit de Guiro et continuait a envoyer des centaines de millions aux politiciens dechus.
Nous sommes informes qu'il recevait un salaire mensuel de certaines entreprises pour mettre les batons dans les roues de leurs concurrentes.
Renlac diffuserait son article sur cette personne dans les prochains jours.
800 millions investis en tenue pour le corps Douanier a jeter a la poubelle.
Jugeons le ce voleur.
Il ne s'agit pas de remplacer tout simplement ces gars, mais de les juger et de les forcer a ramener notre argent, celui de notre peuple.
Tout le monde sait combien nous avons besoin de ces sommes corrompues et detournees pour construire notre pays et faire avancer notre peuple.
Un pays gere par des voleurs n'a pas d'avenir.
Ces voleurs doivent etre aux arrets.
Quand aurons-nous un Gandhi Burkinabe.