Burkina : pourquoi Blaise Compaoré ne va pas se représenter en 2015

Article : Burkina : pourquoi Blaise Compaoré ne va pas se représenter en 2015
13 janvier 2014

Burkina : pourquoi Blaise Compaoré ne va pas se représenter en 2015

L’opposition politique burkinabè appelle à une marche de protestation contre la modification de  l’article 37 de la Constitution du Burkina le 18 janvier 2014. Si l’opposition burkinabè veut mettre la pression sur le président du Faso Blaise Compaoré il  se trouve que le locataire du Palais de Kossyam ne va pas briguer un nouveau mandat en 2015…

Le Président du Faso Blaise Compaoré se cherche une porte de sortie (Ph. https://presidence.bf)
Le président du Faso Blaise Compaoré se cherche une porte de sortie (Ph. https://presidence.bf)

1-    Blaise Compaoré ne se représentera pas en 2015 parce tout simplement la Constitution du Burkina le lui interdit. Selon l’article 37 de cette Constitution, le mandat présidentiel est de 5 ans renouvelable une fois. Blaise Compaoré a été élu selon les termes de ce nouveau contrat entre lui et le peuple en 2005. Il a été réélu en 2010. Son mandant prend fin donc en 2015. Il est donc obligé de céder la main.

2-    Le président ne se représentera pas en 2015, parce que justement, tout le monde s’attend à ce qu’il modifie la Constitution. Pourtant, le « Blaiso » a toujours joué sur l’effet de surprise en prenant des décisions inattendues. Depuis qu’il est au pouvoir, il a toujours déjoué les pronostics de ses collaborateurs et aussi de ses adversaires. La presse burkinabè peut en témoigner.

3-    Pour une question de stratégie politique, Blaise Compaoré ne voudra pas de sitôt annoncer qu’il ne se présentera pas en 2015. S’il le fait, au sein de son propre parti et cela a déjà commencé  des batailles pour la succession vont s’engager. Une situation qui sera difficile à gérer. Pour donner l’avantage à son parti. Le président du Faso est donc peut-être en train de préparer sa succession.

4-    Le poids de l’âge et l’usure du pouvoir. A 62 ans Blaise Compaoré s’il était agent de la fonction publique devrait aller à la retraite cette année. On peut estimer qu’on n’est pas si vieux que cela à 62 ans. Mais le locataire du palais de Kossyam a passé 27 ans au pouvoir. Pendant tout ce temps ans, il a dû gérer beaucoup de crises dont la plus marquante est l’affaire Norbert Zongo et la plus récente, , les mutineries de 2011 qui ont sérieusement secoué son pouvoir. Il s’en est fallu de peu qu’un coup d’Etat soit orchestré. Heureusement pour lui, il a su reprendre la main comme à son habitude. Mais le natif de la ville de Ziniaré a besoin d’un repos réparateur.

5-    Blaise Compaoré va partir parce qu’aujourd’hui, la rue l’y pousse. Les Burkinabè ont soif de changement. La prochaine marche de l’opposition aura lieu le samedi 18 janvier. Les deux dernières ont connu des succès immenses. Conscient de cela, il ne voudra pas frustrer encore plus la population.

6-    Récemment, le ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité, Gérôme Bougouma avait avancé la célébration de l’indépendance du Burkina à Ziniaré au lieu de la ville de Kaya  comme l’indiquait le calendrier initial. L’analyse que tout le monde a faite, c’est que le chef de l’Etat veut bien « construire son village d’origine » avant son départ. Sinon, après il risque de se voir reprocher de n’avoir pas rien fait pour son village avant de partir comme si c’était normal.

7-    Blaise Compaoré a déjà préparé son départ. En 2012, l’Assemblée nationale a voté une amnistie pour les anciens chefs d’Etat du Burkina dont lui-même. Afin d’avoir une retraite tranquille, il a pris les dispositions nécessaires pour ne pas se voir plus tard attaqué sur certaines affaires comme celle concernant l’assassinat de Thomas Sankara. Certains l’accusent d’en être le commanditaire.

Blaise Compaoré cherche donc une porte de sortie en attendant de vous dire prochainement pourquoi il ne quittera pas le pouvoir. 

Partagez

Commentaires

Lompo
Répondre

Je crois que le Blaiso va partir. la question c'est de savoir qui il prépare pour le succeder. est-ce son frère, ou l'un des dissidents? Ou va-t-il nous amener quelqu'un à qui on ne pensait même pas?

Ismaël COMPAORE
Répondre

Très belle analyse. Ce qui semble également évident c'est qu'il sera difficile pour Blaise COMPAORE, son conseil et la tête du FEDABC de faire demi-tour. Ils tenterons le jeu de la dernière carte, le tout pour le tout avant de se heurter certainement au peuple. Que l'alternance et la justice triomphe. Jah bless and protect the Burkina!

mandobiga
Répondre

belle analyse.On a coutume de dire que toute chose a un début et une fin.Le blaiso a compris que c'est le moment pour lui de partir.Mr lompo, je pense que c'est le peuple qui décidera du prochain dirigeant de notre chère patrie.

Becoss
Répondre

En plus il va repondre a la CPI / Pour tous ces crimes comme celui du pape du PANAFRICANISME Thomas Sankara / ON ne l'oublie pas et du tout.
Blaise n'a qu'a s'agripper avec ces derniere forces.

traore abdramane kalifa
Répondre

je pe rien dir.je ve pa finir comme sankara et norbert zongo

dicko fatoumata
Répondre

je sui vraimen deçu.il doi partir

bourgeois
Répondre

blaise Dieu t'attend pour le jugement