Fespaco

Le FESPACO doit créer un véritable marché du cinéma africain

Le FESPACO doit contribuer à la promotion des films sur le continent

Le FESPACO doit s’impliquer davantage pour la promotion des films africains sur le continent. Ce qui permettra à ces films d’être vus par des africains.

Au Burkina Faso, les vidéoclubs ont la peau dure

Programme de films dans un vidéo-club d'un quartier de Ouagadougou. Séance de 19 heures et 20 heures

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, est considérée comme la capitale du cinéma africain parce qu’abritant de façon biennale le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Pourtant, beaucoup de jeunes n’ont pas vu leur premier […]