Cinéma

Le FESPACO doit créer un véritable marché du cinéma africain

Le FESPACO doit contribuer à la promotion des films sur le continent

Le FESPACO doit s’impliquer davantage pour la promotion des films africains sur le continent. Ce qui permettra à ces films d’être vus par des africains.

Au Burkina Faso, les vidéoclubs ont la peau dure

Programme de films dans un vidéo-club d'un quartier de Ouagadougou. Séance de 19 heures et 20 heures

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, est considérée comme la capitale du cinéma africain parce qu’abritant de façon biennale le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Pourtant, beaucoup de jeunes n’ont pas vu leur premier […]

FESPACO 2013 : Des messages forts de la part des réalisateurs africains

Avant de rédiger ce billet, j’aimerai d’abord remercier Ziad Maalouf grâce à qui j’ai pu avoir mon badge pour participer au FESPACO 2013 au nom de Mondoblog. Mon objectif était de participer aux débats, conférences et panels pour cette biennale […]

FESPACO 2013 : «Moi Zaphira » sauve le Burkina de la la honte

Le Burkina Faso organisateur du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou  (FESPACO), n’est représenté dans la catégorie la plus en vue, le long métrage que par un film. Il s’agit de «Moi Zaphira » d’Apolline Traoré. Au […]

« Tout le FESPACO ne se tient que dans deux salles ! »

La place des cinéastes à Ouagadougou

Depuis le samedi 23 février 2013, les cinéphiles et cinéastes venus de quatre coins du monde ont pris d’assaut les salles de projection de Ouagadougou, la capitale du cinéma africain. Cependant, si à chaque édition, le FESPACO connait de l’engouement, […]